COMMENT CORRIGER SA FOULEE?

Publié le par mariecke

Il y a en fait 2 écoles :

- celle de mon coach du club d'athlé que j'ai fréquenté pendant 20 ans :

il partait du principe que le corps s'habitue à ses déséquilibres et donc si on le corrige, c'est au détriment des muscles et des tendons qui vont être sollicités et donc on risque fort de se blesser .

Etant donné que j'avais eu  la mauvaise expérience suivante :

blessure au genou qui m'avait amenée à me faire faire une semelle pour rétablir une bascule du bassin due à 1 cm de différence entre mes 2 jambes et résultats de l'affaire = ça a trainé plus de 6 mois et j'avais de+ en + mal jusqu'au jour où je suis allée voir un kiné qui m'a dit ceci "Madame votre corps s'est habitué à votre déséquilibre et si vous cherchez à compenser c'est toute la chaîne musculaire et tendineuse qui va être sollicitée et vous aurez encore plus mal "

Forte de ce constat, j'ai échangé  mes semelles orthopédiques contre de simples semelles en sorbotane et j'avoue que depuis ce temps ça va nettement mieux. Depuis j'ai parfois le genou qui chauffe un peu avec une légère gêne mais très supportable. Avec un peu de glace et de massage à la gaulthérie, en tout cas ça se passe

Donc en conclusion pour moi il fallait ne rien changer sauf que j'ai l'impression de courir de + en + mal et de m'écraser sur le sol et qu'en fait mes performances stagnent ou régresse . On dirait que j'ai avalé un régulateur de vitesse !!!!

Alors j'ai trouvé sur le net une autre théorie

- l'école de " courir light "

qui part du constat du fait que le coureur " lamda" ( =moi !) court comme on marche , en attaquant avec le talon, ne se servant pas de ses bras ( = moi) et en s'écrasant sur le sol = remoi !!!

Cette école permettrait de :

-apprendre à mieux utiliser son corps

-réduire les risques de blessures

-augmenter ses performances

Vu mon entrainement en mode sénior, vitesse tortue je me suis dit que je pouvais toujours essayer . Et voilà que sur 45 minutes en endurance j'étais plutôt à l'aise avec presque 2 minutes de gagné et moins de tension en haut du dos . Mais dimanche avec mon entrainement semi-marathon et ma séance au seuil ( 3 fois 15 minutes à la vitesse du semi ...pourtant pas le TGV chez moi ) c'était pas top du tout et voici le compte rendu de ma séance :

Aujourd 'hui j'ai donc testé la méthode sur ma sortie longue de 1h 35. C'est beaucoup moins évident que sur un 45 minutes en endurance . Là, je suis partie en posant le pied à plat ou légèrement sur l'avant , tout en veillant bien à ne pas m'écraser au sol en essayant bien de m'élancer sur ma jambe arrière . Mon ami qui m'accompagnait m'a dit que ça avait marché sur un peu plus de 100 mètres !!!! J'ai donc réessayé sur plusieurs fois 100 m en me disant qu'après tout ce n'était qu'un début ....Mais alors voyez vous , dès que j'ai voulu passer à la vitesse supérieure pour faire mes 3 fois 15 minutes au seuil ( vitesse que l'on peut tenir sur un semi ) alors là ??? chassez donc le naturel, il revient au galop !!! on n'efface pas comme ça 25 ans de mauvaise pratique . J'ai eu beau essayer ...et bien pas possible de penser à mettre mes pieds à plat et pas en attaquant sur les talons, me redresser, tirer sur mes bras, tendre ma jambe arrière et accélérer ( même vitesse tortue !!!). On dit pourtant que les femmes peuvent faire plusieurs choses en même temps et bien, que nenni !!!! Mes neurones ont eu du mal à se connecter .Il n'y a qu'à la fin en récup que j'ai pu recorriger ma posture . Donc ! résultats et conclusion: je ne vais pas me faire de noeud au cerveau mais me faire des séances spécifiques en endurance pour me réadapter PROGRESSIVEMENT et on verra ce que ça donne ... Si vous même avez essayé dites moi aussi ce que ça donne pq ça m'intéresse

 

Commenter cet article