LA CLE A REMONTER LE MORAL

Publié le par mariecke

Par ces temps gris et humide et le manque de luminosité beaucoup tombent en dépression saisonnière . Aussi j'arrive avec ma clé à remonter le moral pour vous donner quelques conseils

1- Ne pas trop écouter les médias qui nous diffusent des horreurs en boucle : assassinats, catastrophes naturelles etc... j'en passe et des meilleures.

2 - Sur les réseaux sociaux zappez très vite les chats et chiens écorchés et les publications nocives et chaines à diffuser qui ne servent à rien .

3- Sortez, allez voir un film drôle ou allez prendre un pot avec une personne qui a la pêche . Il y a des personnes néfastes style éteignoirs à éviter car elles vont vous plomber le moral . Il y en a d'autres qui sont de vrais soleils toujours positifs. Ce sont ces derniers qu'il faut rechercher car leur compagnie vous ressource.

4- Marchez , courez ou allez faire un autre sport pour vous défouler, vous ressourcer dans la nature . Admirez là ! jouissez de ses couleurs , des premières pousses de l'hiver : les perce neiges, les genêts ou les mimosas pour ceux qui ont la chance d'être dans le sud ! et surtout RESPIREZ ...

5- Quelques inspirations profondes ne pourront que vous aider, surtout à débloquer le diaphragme qui est souvent bloqué en cas de stress . L'expiration doit être toujours plus longue que l'inspir . Vous pouvez compter 4 pour l'inspir, bloquer 4 et expirer sur 6. C'est déjà un bon début . On peut le faire n'importe où, mais le mieux est de s'allonger sur un tapis ou de le faire avant de dormir .Pour mieux contrôler cette respiration de détente on peut s'aider en mettant les mains sur son abdomen . Les doigts ne se touchent pas à l'inspir et se touchent en expirant! Et je vous livre un Truc supplémentaire . Moi je visualise les pensées négatives que j'expulse sur l'expir et les positives (ensoleillées ) sur l'inspir. Je m'imprègne de parfums de mimosas et me berce  de chants d'oiseaux !

6- Enfin et pour finir RELATIVISEZ !!! Vous êtes en vie que diable, dans une société où l'on bénéficie en général d'un minimum de confort . Dites vous que dans les pays en guerre ils n'ont pas de temps pour déprimer parce que tout simplement ils luttent pour leur survie. Même en cas de maladie ou de catastrophe naturelle , quand on ne  peut pas agir sur les évènements  , on peut agir sur ses pensées et sur sa résilience , c'est à dire ses propres capacités à réagir .

Et pour conclure, je dirai comme lorsque je travaillais comme assistante sociale au travail et que je voulais soutenir le moral des troupes : APPRENEZ A FAIRE COMME LE CANARD  et lissez vos plumes  pour que l'eau glisse dessus

 

Publié dans Conseil de la semaine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article