MES 3 ASTUCES DE GESTION DU STRESS EN COMPETITION

Publié le par mariecke

Qui n'a pas connu le stress avant compétition ? Celui qui vous empêche de fermer l'oeil la veille et ou de ressentir des troubles digestifs à vous donner l'envie de partir avec les toilettes sur roulettes !Alors je vais vous livrer quelques uns de mes conseils, qui, après un bon nombre incalculable de compétitions depuis 25 ans de course à pied ( du 5 kms au marathon) ont quand même fait de l'effet!

1- PREPARER SES AFFAIRES LA VEILLE

Comme très souvent on se réveille tôt le matin avec la tête dans le sac, il vaut mieux avoir tout prêt : sac avec le change , les habits sortis juste à enfiler et dossard épinglé !Ne pas oublier de préparer la banane : petit sac porte bidon avec son eau et du ravitaillement+ mouchoirs et PQ au cas où ....

2-ANTICIPER LES PROBLEMES DE TRANSIT

En ce qui me concerne, si je pars à l'étranger avec le décalage horaire et le changement alimentaire que ça induit, je fais une cure de probiotiques . Je prends du lactibiane voyage , mais il y en a d'autres en pharmacie ou magasin diététique. J'ai observé, surtout sur la Sénégazelle quand toutes les autres avaient des diarrhées, que moi je me portais comme un charme !

Ensuite la veille et le matin de la course je prends un sachet de Smecta pour faire pansement gastrique car lors de mes premiers marathons ( New York- Paris - Le Médoc ) j'ai toujours eu des ennuis gastriques . Je n'en ai pas connu sur mes plus récentes courses: Marathon de Chicago - semi du Québec en août et autres 10 ou 15 kms!

Il faut aussi bien s'hydrater ( une gorgée toutes les 20 minutes environ)

3-SAVOIR SE RELAXER

C'est pour moi le point ESSENTIEL !

Il est vrai que si l'on vous dit "détends toi " avant l'épreuve et que vous êtes stressé à bloc , cela ne sert strictement à rien !!!! Il faut avoir l'habitude des techniques de relaxation et les avoir pratiquées auparavant .

Si votre diaphragme est spasmé par le stress et votre respiration entravée, que nenni!!!! vous allez rester comme ça et partir en dette d'oxygène ! Bien sûr qu'il existe un stress positif qui vous pousse à donner le meilleur de vous même et à sortir de votre zone de confort, mais si le stress est trop fort il peut aussi vous paralyser et induire des troubles qui gênerons votre performance . Tout est question de dosage, d'équilibre et de bien être.

Afin de se détendre il FAUT ABSOLUMENT travailler sur la respiration . Faire 3 ou 4 grandes inspirations et expirer sur un temps plus long . Par exemple j'inspire sur 4 -je bloque sur 4 et j'expire sur 6 .

Ma technique apprise en 25 ans de yoga est de contracter très fort les poings et le dos et de lâcher prise d'un seul coup en soufflant...comme si j'expulsais d'un coup tous les soucis .Je le fais avant le départ avant mes séances respiration , autant de fois que nécessaire .

Ensuite je visualise ma course, tous les passages si j'ai repéré le parcours .. Sinon je visualise mon premier marathon à New York et surtout mon arrivée dans Cental Park . Se visualiser gagnant est un sacré plus !

Voilà donc quelques petites astuces avec des outils testés sur l'athlète que je suis , très endurante encore à un âge avançé. Attention je ne suis pas le TGV mais à un rythme tortue , je perdure en pleine forme et je m'offre le plaisir de m'aligner encore sur des compétitions

Voici aussi quelques liens sur le sujet en complément de ce que j'ai pu expérimenter dans ma propre pratique de 25 ans de course à pied !

https://www.irbms.com/bien-gerer-son-stress/

https://www.lequipe.fr/Ilosport/Conseils/Actualites/Gerer-son-stress-avant-une-competition-10-astuces/742039

http://www.nutri-site.com/dossier-entrainement--gerer-stress-sportif--2--197.html

et une vidéo de Franck Nicolas sur le sujet

Publié dans Conseil de la semaine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article