CONSEILS POUR NE PAS ABANDONNER LA COURSE A PIED A 70 ANS

Publié le par mariecke

Je cours depuis plus de 25 ans maintenant avec 20 ans de pratique en club d'athlétisme.Je constate qu'il n'y a pratiquement plus de femmes de mon âge sur les stades, les pistes ou les chemins et sur mes parcours de fréquentations .Aussi, il arrive qu'on me pose souvent la question de savoir comment et pourquoi je perdure ....Donc je vais partager avec vous quelques conseils issus de ma pratique et de mes réflexions

I- SE RAPPELER DE SA MOTIVATION DE DEPART

J'ai toujours en mémoire le pourquoi je cours ! Principalement pour me déstresser et me maintenir en forme.

Me destresser ....Mes premiers pas de course à pied ont été pour éviter de ruminer lors d'une séparation difficile de divorce. Je suis partie de rien ! C'est à dire aucun passé sportif et surtout en plus vous pouvez rajouter qu'au lycée je DETESTAIS le sport !!! Comme quoi il faut se méfier de ses pensées limitantes et des étiquettes que les autres peuvent coller sur vous parce que j'avais une sale réputation de non sportive .

Entretenir ma santé ! Je me souviens avoir jeté à la poubelle les cachets d'anti dépresseurs que le médecin m'avait prescrit ....J'ai choisi délibérement la nature pour me ressourcer avec un programme à ma façon puisqu'à l'époque je ne connaissais pas les plans d'entrainement .Juste un pas de plus chaque jour ou alors d'arbre en arbre sur mon allée de parcours .

II- SE FIXER DES OBJECTIFS ET FETER SES VICTOIRES

Le jour où j'ai réussi à faire le tour du parc de 3 Kms sans m'arréter j'ai ouvert une bouteille de champagne pour arroser un bon gâteau ! Ce jour là j'ai affirmé que je ferai un marathon pour mes 50 ans !!! Autour de moi , on m'a pris pour une folle mais j'avais 45 ans et je n'avais pas dit mon dernier mot car j'avais la rage et bien envie d'en découdre .

Je me suis promis de faire une " belle course par décennie" donc

- marathon de New York pour mes 50 ans

- marathon de Chicago pour mes 60 ans

et l'an dernier semi-marathon de Québec pour mes 70 ans

Vous dirai que je mijote un autre semi marathon pour mes 80 ans ????Où ???? J'ai encore le temps de choisir !....

Alors comment et pourquoi voulez vous que je m'arrête ????

III- PERSEVERER ET SE POUSSER MEME QUAND ON N'A PAS TROP ENVIE

Il fait plus de 35 degrés ???? bien sûr que j'ai moins envie ....surtout qu'il me faut partir plus tôt vers 7h le matin si je ne veux pas ressembler à une vieille locomotive essoufflée à l'agonie ...Mais je le fais quitte à me trainer comme une limace au départ !

Il pleut ??? j'y vais car au fond les gouttes ne m'ont jamais tuée et j'en ai fait de belles avec en prime le bain de boue!!! Pas la peine d'aller en thalasso

Il neige je pars quand même . Il n'y a que le verglas qui me retient et encore cet hiver j'ai en mémoire de belles glissades !

III- SE MOQUER DU REGARD DES AUTRES

J'ai vu sur Face Book que dès 45 ans certains ou certaines se sont pris la tête avec des réflexions désobligeantes sur les vieux ....Que dirais je alors à 70 ans ??????

 Je n'ai pas  eu à subir ce genre de réflexion sauf peut être sur une course déguisée en écolière où un jeune qui me doublait m'a dit " vous avez du bcp redoubler Madame !!!" Mais bon, je l'ai pris avec de l'humour en répondant " non, maintenant c'est ça l'université du 3 ème âge !!!"

J'ai dû plutôt affronter les réflexions sexistes du style " vous les filles devriez plutôt rester faire la soupe ou la vaisselle !!!" . Il ne faut pas oublier que Katherine Schwitzer qui a mon âge a du se déguiser en homme pour faire son premier marathon . La génération 68 qui est la mienne a appris à se battre ....Tout ceci ne nous a pas tuées et nous a plutôt rendues plus fortes !

J'ai même visualisé le cas de figure où j'arriverai la dernière d'une course, ce qui ne m'est encore jamais arrivé mais est tout à fait probable vu que je me rapproche inexorablement de la fin de peloton !

Et alors maintenant, je m'en contrefiche vraiment de ce qu'on peut en penser d'une vieille qui court et finalement je reçois beaucoup de réflexions d'encouragements et d'admiration qui somme toute, me font plaisir

IV- CULTIVER SA SANTE

Ce qui importe  le plus pour moi c'est effectivement de cultiver sa forme et sa santé

Le sport y contribue très largement à raison de 3 fois par semaine régulièrement . A mes séances de course à pied, je rajoute quelques randos, des séances de piscine avec une bonne partie aquagym , un peu de vélo en été et surtout du yoga avec une partie méditation .

L'alimentation est primordiale et sans faire de régime particulier j'évite tout ce qui est charcuteries, viennoiseries, plats préparés, fritures et m'efforce à m'hydrater au maximum ...avec de l'eau bien entendu .Ceci ne m'empêche pas de festoyer de temps en temps mais alors je compense léger le lendemain 

Je rajouterai le chant choral pour le côté anti stress et la convivialité du groupe et aussi la lecture et les sorties culturelles pour éviter de me ramollir aussi la cervelle ....

 

En conclusion,voilà donc 4 conseils en réponse à ceux qui se posent la question de savoir s'ils peuvent encore courir à un âge avancé et comment on peut y arriver !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article