COURSE A PIED ET SYLVOTHERAPIE

Publié le par mariecke

Ce matin, comme souvent après ma séance de jogging du dimanche pour une heure, j'ai fait avant mes étirements 10 minutes de sylvothérapie. Aussi je vais partager avec vous l ' expérience de ces bénéfices ressentis depuis déja fort longtemps.

I- LES POMMIERS NORMANDS 

Je dois être réincarnée d'une druidesse, car j'ai toujours été en osmose avec les arbres. Dans ma normandie natale j'allais embrasser les pommiers quand j'étais gamine et m'asseoir à leurs pieds m'offrait un hâvre de bien être certain !

II-MA RECENTE CONFERENCE 

Jeudi,je suis allée  à une conférence sur la forêt organisée par un paléontologue Pascal Bayarri. J'y ai revu une émission d'Envoyé Spécial sur la forêt et sur le bien être que les arbres procuraient par leur oxygénation et leurs ondes positives.

J'ai eu confirmation du fait que les arbres communiquent entre eux et qu'ils ont par leurs racines un système d'entraide et la faculté de fabriquer des anticorps en cas d'attaque et de blessure. Ils ont un système de prioception et possèdent la capacité de se redresser comme s'ils avaient des muscles. 

Les forêts ont le pouvoir de dépolluer l'atmosphère et lichens et mousses sont des bio-indicateurs de pollution 

III- LA RECUPERATION EN COURSE A PIED 

Il est facile de pratiquer la sylvothérapie en course à pied dans les parcs ou dans les bois. Il y a toujours un arbre qui vous tend les bras. 

En bonne "druidesse réincarnée" je crois que les forces telluriques se transmettent par les racines et la sève et je ressens les ondes positives de ces enlacements. Je ne m'étonne pas que St Louis ait pu rendre la justice sous un chêne car c'est un arbre ressource plein d'énergie, de force et de sagesse à transmettre.

En terme d'énergie, ce sont des forces précieuses à puiser pour la course à pied. Rajouter quelques grandes respirations avec un expir plus long que l'inspir et c'est la détente assurée !

Il est possible aussi que les arbres entre eux communiquent pour nous envoyer des ondes de guérison comme ils se les envoient entre eux, mais pour l'instant ce n'est pas encore démontré. Par contre le système de communication entre les arbres l'a été d'après l'émission de Peter Voleben sur Envoyé Spécial 

 

J

Les bienfaits de la sylvothérapie sont très reconnus au Japon. Nous commençons seulement à les découvrir dans nos sociétés et pour les sportifs comme les coureurs à pied nous ne savons peut être encore pas tout. Demain ils remplaceront ou tout au moins complèteront les méthodes et les moyens employés aujourd'hui.

Publié dans santé et bien être

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article