COURIR LENTEMENT OU MARCHER VITE ?

Publié le par mariecke

Comme tous les ans au sortir de l'hiver, je me sens en baisse de motivation et comme je cours de plus en plus lentement, j'en arrive à me demander s'il ne vaudrait pas mieux se résoudre à marcher. Voyons ensemble quelles sont les raisons qui m'incitent à me poser cette question.

I- Le manque de vitesse

Je sens que je régresse chaque année et courir à 8 km/ h me parait déjà plus difficile que l'an dernier. J'ai plus de mal à doubler les marcheurs , disons ceux qui avec des bâtons avancent bon train.

J'ai déjà fait de la marche rapide lorsque j'étais en club d'athlétisme pour des rencontres inter clubs et je pouvais marcher autour de 7,5 km/h. A ce rythme pourquoi donc courir ????

II-L 'idée de terminer la dernière d'une compétition

Cette idée qui m'a toujours effleurée ne m'est encore jamais arrivée, même si une fois il m'est arrivée de faire un podium à l'envers ( 2 derrière moi).  Je sais qu'il faut bien un dernier pour une course,mais  je n'ai pas du tout envie que ce soit moi ! C'est bien idiot, mais c'est ce qui me motive à m'inscrire sur des compétitions où il n 'y a pas de pros mais juste des amateurs du dimanche . Les corridas de fin d'année pour ces raisons me vont très bien!

III- Le souci de préserver mes articulations

Il est sûr que lorsque je cours sur bitume, je ressens plus les chocs en courant que si je marche. Mais finalement l'idée de devoir soulever mon poids fait que je fais aussi très attention à ne pas trop grossir . Si je marche, je n'aurai plus ce garde fou ! En plus il n'est pas prouvé que le fait de taper le pied abîmerait plus le cartilage qu'il ne le régénèrerait ...?

Donc en fait je ne suis pas prête à capituler et à dire mon dernier mot car lorsque je croise ou double des randonneurs ( ben oui quand même ) je me sens plus jeune. J'adooore cette sensation de légèreté ( quand j'ai perdu mes 2 kgs de l'hiver ) : c'est comme un oiseau en liberté ! Rien à voir en marchant ....Et quand il m'est arrivé d'être blessée et d'être obligée de marcher, j'envie tous les coureurs qui me doublent en courant !!!

Alors ????

Bon, c'est décidé JE COURS pour mon plus grand plaisir ...Je reprends mes 3 sorties par semaine ( en hiver je n'en avais souvent que 2 ! c'est ça qui doit m'être fatal !) et advienne que pourra. Je ne vais plus regarder mon temps, ni ma vitesse mais me concentrer sur le chemin qu'il me reste à parcourir comme un privilège de mon âge et je vais m'en délecter ! Finalement à quoi bon se presser ???Je vais faire maintenant l'éloge de la lenteur !!!!

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article