POIDS DE FORME -POIDS BONHEUR

Publié le par mariecke

Depuis l'adolescence j'ai toujours eu plus ou moins de problème avec mon poids qui s'est déréglé quand j'étais en pension pour faire mes études. Je pouvais perdre 10 kgs avant l'été et en reprendre 12 ou 13 à l'automne ce qui a pas mal abimé ma peau ! Arrivée à l'âge adulte j'ai continué cet effet yoyo jusqu'à ce que je me mette à la course à pied et mes entrainements, mes compétitions ont beaucoup régulé mon poids. Lors des entrainements marathon j'étais au top de ma forme avec des entrainements de  50 kms par semaine.

Désormais je m'entraîne seule 3 fois par semaine et le nombre de kilomètres a nettement diminué avec l'âge pour atteindre une moyenne de 30 kms par semaine .

Avec le confinement malgré mes entrainements j'ai été reprise de compulsion alimentaire notamment vers 16 h ( mon heure fatidique ) surtout pour le chocolat et les petits gâteaux. J'ai pris 3 kgs, ce n'est pas énorme me direz vous mais lorsqu'on court cela fait multiplié par 6 sur les articulations et  6x3= 18 kgs ça commence à faire mal ! Sans compter sur l'effet optique dans les vêtements qui te font vite boudiner, ce dont j'ai horreur !!!

C'est ainsi que je suis tombée sur la cure détox de sucre de Nathalie TREMBLAY sur 10 jours  qui m'a révélé plusieurs aspects du phénomène 

I- LE SUCRE EST MON ENNEMI 

Ca c'était pas forcément un scoop car j'avais lu le livre de DAVID SERVAN-SREIBER sur Comment vaincre le cancer. 

En règle générale dans ma nourriture quotidienne je fais attention au sucre et l'ai éliminé depuis longtemps de ma tasse de café et évite ( un peu !) les confitures sur les tartines. Quand je fais des pâtisseries je réduis  toujours du 1/3 la dose de sucre mais le problème reste toujours vers 16 h et le grignotage de chocolats tant qu'il y en a dans les placards et par périodes !

II- SES 3 INCONVENIENTS 

- les fringales incontrôlables car le sucre appelle le sucre et ça devient un cercle infernal dont on ne peut plus sortir 

- une baisse d'énergie qui amène parfois des étourdissements et des troubles de la vue 

-le stockage du gras qui se retrouve chez moi sur les cuisses et le ventre ce qui vous fait une silhouette très très moche !

III- LE SUCRE ME FAIT PERDRE LE CONTROLE DE MA NOURRITURE 

Il déséquilibre mon équilibre alimentaire au détriment des bons nutriments : les fibres et les protéines

Ainsi lorsque j'ai mangé une tablette de chocolat et ou un paquet de biscuits pour goûter, le soir je n'ai plus faim et je n'ai pas de repas équilibré.

IV- LA CURE DETOX 

Il fallait supprimer 3 catégories d'aliments et j'ai choisi :

-le chocolat 

-le gâteaux et sucreries

- les yaourts sucrés 

Pendant les 10 jours je suis allée 3 fois au restaurant car c'était la période de mon anniversaire et j'ai résisté sur les desserts !!!! J'ai quand même bu du champagne et pour le reste mangé normalement avec des légumes et des protéines 

RESULTAT = J'ai perdu 3 kgs !!!

C'est le groupe créée sur Face book qui a crée ma garde rapprochée sur l'engagement que j'avais pris de tenter l'expérience et j'ai trouvé que c'était essentiel de le  faire savoir autour de soi . D'avoir un groupe et ou un coach permet de partager son expérience et de mettre de la distance entre ses pensées réelles et la situation telle qu'elle est. Cela permet surtout de mettre de la distance avec ses émotions  

V-LE  PLUS IMPORTANT EST UN CHANGEMENT INTERIEUR : LA REPROGRAMMATION DU CERVEAU 

En fait il faut déjà une prise de conscience de son fonctionnement et je savais déja qu'en période de contrariété, de vague à l'âme , de stress, de frustration je trouvais ma consolation dans le sucre. Je n'en ai pas besoin si je vais courir mais comme je ne suis pas un lièvre des bois je ne peux pas toujours courir! D'ailleurs même quand j'étais au club d'athlétisme et que j'étais blessée j'avais tendance à me consoler sur le chocolat !

Mais savoir est une chose et se corriger en est une autre : la volonté ne suffit pas !

IL FAUT REPROGRAMMER SON CERVEAU 

Grâce à la PNL il faut trouver de nouveaux chemins neuronaux!

Certains devront se faire aider par un coach pour y arriver car seul ce n'est pas forcément évident. Il faut être prêt à faire les choses autrement, se focaliser sur sa progression et persévérer.

D'abord il faut retrouver ses croyances car on a été élevé pour beaucoup d'entre nous dans la récompense du sucre ! Une bonne action = un bonbon ou une sucette ! Ainsi notre cerveau a enregistré sucre c'est douceur et consolation de la peine !

Il faut sortir de cette croyance et penser que le sucre va au contraire vous faire du mal !!!

Le problème est de pouvoir gérer autrement votre émotion : l'accueillir, la reconnaître et la traiter autrement en la court circuitant . Par exemple aller marcher, écouter une belle musique, prendre un bain, aller au ciné, téléphoner à un ami, faire du yoga, une séance de méditation, boire un thé vert etc ....C'est ça reprogrammer son cerveau : trouver d'autres chemins neuronaux, d'autres associations que sucre= plaisir !

Moi je m'entraîne à penser SUCRE = DANGER-POISON .

Je fais attention aux sucres cachés dans les plats préparés que j'évite au maximum et je lis les étiquettes pour contrôler s'il n'y a pas trop de sucre, j'évite les farines trop blanches et je consomme des noix et amandes au goûter avec un bon thé vert 

Personne ne fera le cheminement à ma place !

Pour le cheminement c'est le même pour toute addiction : que ce soit l'alcool, la drogue, les jeux. Quand c'est trop dur il faut se faire aider pour retrouver sérénité et santé .

En attendant, je cultive toujours la santé et la forme ....sans les formes avec mon poids de santé, mon poids BONHEUR ( concept super trouvé par Nathalie Tremblay!

 

 

 

 

 

Publié dans santé et bien être

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article